Mahn Kloix / Small is Big Thèmes Événements Presse Bio Contact English

Small is Big c'est quoi?

Une génèse, des devenirs

Istanbul, juillet 2014… Gaz lacrymogènes étouffants, groupes de jeunes qui détalent dans les rues. Le besoin de protestation passe de bouche en bouche. Une jeunesse en ébullition, portée par un large pan de la société refuse de se laisser dominer par un conservatisme rétrograde qui contamine la classe politique, l’espace public ainsi que la sphère médiatique. Le courage et la détermination de ces femmes et de ces hommes à faire valoir leurs droits me touche et m’inspire.

À leur contact, l’envie me prend de dessiner leurs contours, les liens qui les unissent, leurs visages. Observer, rencontrer, témoigner et rendre hommage à ces résistants ordinaires, engagés dans des luttes extraordinaires.

J’établis alors mes recherches sur le Net. Le travail du photographe portraitiste Peter Hapak me séduit. Printemps arabe en Tunisie, révolution égyptienne au Caire, mouvement de la Plaza del Sol à Madrid, soulèvement des Indignés en Grèce, Occupy Wall Street à New York et Occupy Oakland… Durant l’année 2011, l’homme a voyagé à la rencontre de dizaines d'acteurs de mouvements contestataires. Ses images sont publiées dans Time Magazine. La même année, le titre désigne d’ailleurs « The Protester » personnalité de l’année.

Je croque une sélection de ses portraits, entre en contact avec le photographe et obtiens son aval : Peter se retrouve dans mon approche. Il m'invite à continuer.

Je plonge alors plus en profondeur dans ce panel de portraits. De la rue à mon trait, je décide de les replacer au cœur de l’espace public et commun.

Je décide de tous les contacter. Un à un, je trace leurs vies, remonte leurs identités : ils sont blogueurs, ingénieurs, pères de famille, étudiants, flics, politiques. Toutes les classes sociales sont représentées. J'inaugure alors un projet sur le site de financement participatif Kisskissbankbank qui me permet, avec l'aide de beaucoup d'entre vous, de soutenir une partie de ce projet.

Ainsi je pars à leur rencontre, en compagnie de l'anthropologue Yuvany Gnep, qui m'aide à réaliser photographies, boucles vidéos et interviews. L’idée ? Coller et mettre en lumière leurs portraits dans les rues de New York, Oakland, Madrid, Tunis ou Athènes. Recueillir et archiver les réactions, échanger avec certains des citoyens qui s'indignent, réagissent et osent. Une lutte et des résistances qui transgressent de nombreuses règles établies, ici ou ailleurs.

Ce projet s’intitule « Small is big ». Small is big, c’est vous, c’est nous. Le porte-voix, le front, le muscle créatif et contestataire le plus puissant qui soit.

Initié autour du bassin méditerranéen, Small is big n’en n’est qu’à ses premiers échos. Grâce à cette action de réappropriation des luttes, je souhaite traverser et témoigner des grands courants de luttes sociales. Un dénominateur commun pour explorer les « Contre-feux » internationaux, comme aimait à les nommer Pierre Bourdieu. Lanceurs d'alertes, réfugiés, activistes au sein de structures humanitaires, Femens sont quelques-uns des fractures, combats et engagements promis à tenir l’affiche dans mon travail.

Mahn Kloix



THÈMES

LANCEURS D'ALERTE
ONG SANTÉ SUD
RÉFUGIÉS
PROTESTATAIRES / TUNIS
INDIGNÉS / MADRID
PROTESTATAIRES / ATHÈNES
OCCUPY OAKLAND
OCCUPY WALL STREET
PROTESTATAIRES / EGYPTE